Avalanche mortelle aux Deux-Alpes : Prison ferme pour le professeur de sport



Le professeur d’EPS qui accompagnait un groupe de lycéens lyonnais dont deux avaient été tués dans une avalanche aux Deux-Alpes en 2016, a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis.

C’était un drame qui avait coûté la vie à deux adolescents du Lycée Saint-Exupéry de Lyon. En janvier 2016, un groupe d’élèves de cet établissement, accompagné par Michel Arquillière, professeur d’EPS, était en sortie ski aux Deux-Alpes. Sous l’aval du professeur, le groupe s’était lancé sur la piste Bellecombe 6, pourtant fermée ce jour-là comme l’attestaient des panneaux placés en amont. Le risque d’avalanche étant classé niveau 3 sur cette piste. Une avalanche avait alors emporté plusieurs élèves et le professeur. Si ce dernier en était finalement sorti vivant, Thelma et Léo, âgés de 16 ans, avaient perdu la vie dans ce drame.

Jugé cette semaine par le tribunal correctionnel de Grenoble, le professeur a été reconnu coupable d’homicides involontaires. Il a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis et à l’interdiction d’exercer le métier de professeur de sport pendant trois ans. Pour sa défense, ce dernier avait expliqué au tribunal qu’il sortait d’une grave dépression et « était sous antidépresseurs et dans un état second ».

L’émission Riding Zone avait enquêté en début d’année sur les dangers de la montagne. Ou comment les freerideurs tentent au mieux de se prévenir des risques liés aux tempêtes, avalanches ou crevasses.