A Bordeaux, des médiateurs sont dans les rues pour rappeler la loi aux skateurs



La guerre entre les riverains et les skateurs bordelais semble s’être calmée depuis quelques temps. Des médiateurs sont présents dans les rues pour calmer les tensions.

Depuis février dernier, la mairie à mis en place le dispositif Skate(z) Zen, qui a pour but de mettre un terme aux conflits entre les riverains et les skateurs à Bordeaux.

Le skate reste permis en centre-ville, mais sur des horaires précis. Il est désormais possible de rider sur sept places du centre ville, les mercredis et samedis entre 11h et 20h. Pour s’assurer du bon fonctionnement de cette action, plusieurs médiateurs provenant de la communauté du skate sont présents sur les spots les plus pratiqués de la ville.

Les skateurs locaux se retrouvent forcés de faire des efforts et d’accepter ce compromis, car si ils ne se plient pas aux horaires imposés, ils se retrouvent amendables de 69 euros.

Tom Dick, tout nouvellement nommé médiateur, s’est confié à France 3 : « J’essaie de faire en sorte que d’un côté, la pratique du skate soit mieux acceptée dans la ville. De l’autre, expliquer aux skateurs que bénéficier de deux jours par semaine pendant lesquels on a le droit de faire du skate est une chance. L’idée c’est de trouver un terrain d’entente pour que tout le monde s’y retrouve ».

Le skate prend ses quartiers en centre-ville de Bordeaux

Skater dans le centre de Bordeaux, c'est autorisé… si on respecte certaines règles. Et c'est un rider qui se charge de les rappeler…► Lire l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/bordeaux-skate-reinvesti-centre-ville-1477479.html

Posted by France 3 Aquitaine on Thursday, May 17, 2018

Afin de montrer que l’entente entre la mairie et les skateurs est en bonne voie, un projet est en cours de développement. La place de la république sera réaménagée d’ici 2019 pour offrir un espace consacré à la pratique du skate pour les rideurs locaux.