Une kayakiste tuée par des pirates pour une GoPro



Le dangereux road trip : La kayakiste et skieuse Emma Kelty assassinée par des pirates sur le haut de la rivière Amazone au Brésil

Emma Kelty, Anglaise de 43 ans, directrice d’une école primaire à Londres semblait être une femme de caractère qui adorait partager son savoir et ses nombreuses aventures sur les réseaux sociaux. C’est de cette manière que le monde entier a appris sa disparition lors de son road trip le long de l’Amazone.

#badhairday #rio #riverlife #amazon #adventure #amazonriver #sourcetosea #so2017 #emmakelty

A post shared by Emma Tamsin Kelty (@emmatamsinkelty) on

Emma Kelty a commencé son voyage en kayak le long de l’Amazone en février dernier. Après avoir traversé l’État d’Amazonas, les choses ont commencé à prendre un autre tournant. En effet, elle a envoyé un message de détresse aux autorités brésiliennes indiquant qu’elle se trouvait dans un environnement dangereux et qu’elle était inquiète pour sa sécurité. Ce message fut malheureusement le dernier signe de vie de sa part.

https://twitter.com/Emt101s/status/907001717182607360

https://twitter.com/Emt101s/status/907951789084954626

Suite au message de détresse, les autorités ont arrêté un suspect de 17 ans ayant déclaré que Emma Kelty avait été abattue pour sa GoPro et ses affaires. La victime a été abordée par un groupe de pirates alors qu’elle campait près de la ville de Coari, à 360 km de Manaus. Le corps aurait été ensuite jeté dans la rivière. Selon cet adolescent, les pirates ont essayé de vendre ses deux téléphones portables, sa tablette et sa GoPro dans les communautés locales. La zone dans laquelle Emma Kelty a envoyé son dernier signal de détresse est connue pour ses pirates et trafiquants de drogue. Son kayak et ses quelques biens restants ont été retrouvés entre les villes de Coari et Codajás. José Afonso Barradas Júnior, chef détective à Coari énonce que « c’est une région abritant des pirates, les vols sont nombreux, et c’est une région contestée car il y a beaucoup de drogues provenant de Colombie« .

Aventurière chevronnée, elle avait déjà participé à d’autres expéditions en solitaire, elle était l’une des six personnes à pratiquer le ski en solitaire au pôle sud, sans assistance. Nous exprimons toutes nos condoléances à sa famille et ses proches. Ride in Peace…