Il risque sept ans de prison pour avoir fracturé le crâne d’un surfeur avec sa pagaie



Un SUP rider qui avait fracturé le crâne d’un surfeur suite à une altercation risque sept ans de prison. Il a été déclaré coupable par la cour de San Diego.

Le 26 juin 2018, Paul Konen et Kevin Eslinger en sont venus aux mains sur le spot de Sunset Cliffs, à San Diego aux Etats-Unis. Kevin Eslinger (56 ans), qui était en surf, reprochait à Paul Konen (34 ans) d’avoir agi dangereusement alors que l’homme en SUP avait failli tomber sur lui quelques minutes plus tôt sur une vague. Kevin Eslinger reprochait également à Paul Konen de ne pas respecter les règles de base du surf. Ce dernier lui rétorquant qu’une vague lui appartenait s’il parvenait à la prendre.

Un peu plus tard, Paul Konen aurait ensuite bousculé la femme du surfeur sur la plage, puis se serait dirigé vers ce dernier pour en découdre. Il aurait alors frappé le surfeur à la tête avec sa pagaie en carbone. Victime d’une fracture du crâne affectant encore aujourd’hui son élocution, Eslinger a porté plainte. La cour de justice de San Diego vient de reconnaître Paul Konen coupable. Sa peine devrait être prononcée dans les jours qui viennent. Il risque jusqu’à sept ans de prison.

Retour à la compétition avec le champion du monde français de SUP Arthur Arutkin que « The Rider Post » avait rencontré à l’approche de la nouvelle saison.