Dylan Hronec se libère de sa paralysie grâce au surf



Dylan Hronec est atteint de paralysie cérébrale depuis la naissance, qui l’oblige à vivre dans une chaise roulante. Mais depuis quatre ans, Dylan a trouvé le moyen de vivre libre. Comment ? Grâce au surf.

Dylan Hronec est une personne déterminée, et quand il a décidé quatre ans plus tôt de se mettre au surf, ce n’est ni les autres, si son handicap qui allaient l’en empêcher.

« Surfer, c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire, mais on ne savait pas comment y parvenir au tout début. »

surfer-SOC-dylan-hronec-rs

En quelques années le niveau de Dylan, devenu le Surfing Samurai, a énormément progressé. Entre sa confiance à l’eau, sa motivation et le sourire qu’il affiche sur son visage alors qu’il surfe, Dylan renvoie une image différente du handicap et des possibilités qui s’offrent aux paralysés. C’est d’ailleurs pourquoi il souhaiterait voyager à travers le monde, pour raconter son histoire et inspirer les autres à se battre tout autant qu’il se bat, pour réaliser leurs rêves, défier l’adversité et tester leur limites.

« Les choses sont peut être un peu plus difficiles et me demandent plus de temps, mais j’essaie de faire tout ce qu’il m’est possible de faire. Sourire et avoir un impact positif sur les autres. »

Mais son ambition ne s’arrête pas là, car son but à long terme serait de pouvoir participer aux Jeux Paralympiques en tant que surfeur représentant la nation américaine, ainsi qu’au ISA World Adaptive Surfing Championships.

« Surfer… Ca me rend complètement libre, je quitte ma chaise roulante et j’oublis tout le reste. La première fois que j’ai surfé fut un des plus beaux jours de ma vie, car je ne m’étais jamais sentie aussi bien auparavant. »

Il va sans dire que des personnages comme cela force le respect et l’admiration. Go Dylan !