Michel Bourez, le surfeur polynésien parvenu au sommet de sa discipline



La WSL, qui organise le championnat du monde de surf, a dévoilé récemment une vidéo d’une quinzaine de minutes sur Michel Bourez. L’occasion de revenir sur la trajectoire du tahitien jusqu’à l’élite mondiale de la discipline.

Cette année, Michel Bourez est accompagné des deux Français Jérémy Flores et Joan Duru pour apporter une touche francophone à cet univers quasiment exclusivement anglo-saxon. Neuvième du classement général du championnat du monde à une épreuve de la fin, celui que l’on surnomme « le Spartan  » est un habitué du World Tour après 10 années à surfer avec les meilleurs athlètes du monde. Auteur notamment d’une deuxième place sur l’épreuve de Bali cette saison, Bourez est une valeur sûre de l’élite du surf.

Dans cette vidéo dévoilée par la WSL (World Surf League) qui organise le championnat du monde, le Tahitien de 33 ans revient sur son parcours, son entraînement, ses victoires (il a déjà remporté trois victoires dont le célèbre Billabong Pipe Masters en 2016) et ses blessures.

Michel Bourez Profile

Michel Bourez became the second Tahitian to ever qualify in 2009, but his journey to the Championship Tour was anything but easy.

Posted by World Surf League on Saturday, November 10, 2018

Pour prendre la suite de Michel Bourez et Jérémy Flores sur le World Tour, on compte évidemment sur la relève française à l’image d’Hina Conradi, Kyllian Guerin et Sam Piter que l’émission Riding Zone avait rencontrés.