Nouvelle pub pour la World Surf League avec un escargot !



Qu’est-ce qu’un surfeur et un escargot pourraient avoir en commun ? Beaucoup plus de choses que vous ne pouvez imaginer apparemment..

Voici la nouvelle campagne de pub réalisée pour la WSL et Samsung qui met en scène un escargot, une jolie métaphore sur la persévérance et la détermination. Des valeurs qu’on retrouve dans d’autres sports évidemment mais qui caractérisent profondément la pratique du surf.
L’ascension, la progression, voici ce qui fait l’essence du rider. Et difficile de trouver plus lent que ces gastéropodes à coquille. Mais justement, la comparaison est parfaite car chacun à son rythme, on avance et moins on est rapide et plus on a besoin de courage et de confiance. Une allégorie sur la vie et une leçon que nous donnent les escargots car ils finissent toujours par atteindre leur objectif, sans jamais perdre la foi.
Le surf est aussi synonyme d’évasion et cette limace à carapace illustre aussi ça car cette pub a également comme acteur principal, un jeune indien passionné de surf. Un pays où cette pratique n’est pas très répandue ni accessible. Il n’y a d’ailleurs pas de surfeurs ou de riders d’un autre sport de glisse très connus en Inde. C’est ce qui a poussé le réalisateur de ce clip a tourner dans cet endroit où la grandeur d’âme est primordiale.
Ajiss est un jeune surfeur déterminé qui va jusqu’au bout de sa passion, dans un pays où le sport n’est pas une priorité mais la ténacité de ce gamin est forte. Aussi forte que celle d’un escargot qui gravit une colline.
Une pub vidéo inspirée par un récit du poète japonais du XIX ème siècle, Kobayashi Issa qui parlait d’un escargot qui gravissait le Mont Fuji, petit à petit mais sans jamais défaillir. Une belle morale sur la vie !
Le sentiment qui se dégage de cette réclame est incontestablement l’idéalisme sans vergogne de ce jeune indien et cet escargot qui peuvent montrer l’exemple et servir d’inspiration. Un effet domino car si une seule personne peut faire tomber les barrières et changer les mentalités, alors l’espoir est permis…

Source : https://vimeo.com