Le surf-trip solitaire et obscur de William Aliotti



« On ne dit la vérité que dans le noir« , il y a une part de vérité dans cette phrase qui sert de titre à la nouvelle prod Nixon.

En tout cas, ce qui est sur, c’est qu’on ne parle de la même façon dans l’obscurité et qu’on est plus honnête. Peut-être la peur du noir ou alors de la solitude. Se retrouver seul avec soi-même n’est pas aussi simple que ça. Et se retrouver seul sur les vagues permet aussi de se remettre en question et de trouver un sens à tout ça.

Le réalisateur Seb Zanella (que vous connaissez bien si vous venez ici car on est grand fan de son travail) a suivi William Aliotti, le surfeur de St Martin (l’île des Caraïbes, pas la marque de bmx…) sur un long trip de 3000 km à la recherche de spots de surf sur les côtes du Chili. Leur van est parti de Santiago, avec une belle halte sur le fameux spot de Arica qui nous offre ici des images époustouflantes.

Le boss de Desillusion Magazine est réputé pour ne jamais transiger sur la qualité de son travail et une fois de plus, on reste bluffé par la beauté des images. On part en immersion totale avec une introspection intime et personnelle sur la vie de ce surfer d’exception. Une vidéo rare qui est à des années-lumière de ce qu’on a l’habitude de voir dans ce sport avec des images « sea, sex and sun » qu’on publie fréquemment ici. La marque de montre nous offre ici une vidéo zen à ne surtout pas louper.

 

Source : Nixon