Martinique Surf Pro 2018, la quatrième édition a rempli ses promesses !



L’édition 2018 du Martinique Surf Pro se tenait du 17 au 24 mars 2018 sur le superbe spot de Basse-Pointe. L’équipe de Riding Zone était présente, parfaite occasion de vous faire découvrir cet événement qui commence à se faire une belle place sous le soleil des Caraïbes.

En invitant cette année les femmes pour la première fois, le Martinique Surf Pro rassemble désormais près de 170 athlètes internationaux venus décrocher les précieux points des Qualifying Series (QS). À la fin de la saison des QS, les dix premiers rejoignent les 34 meilleurs surfeurs (même ratio pour les femmes premières pour 17 meilleures surfeuses du Championship Tour (CT), le plus prestigieux tour de la World Surf League (WSL).
Avec 3000 points en jeu pour les gagnants, l’étape martiniquaise occupe une place relativement importante dans le classement, notamment chez les femmes comme le souligne la surfeuse hawaïenne Alessa Quizon :
“Nous avons peu d’événements à 6000 points aux Women QS cette année donc les 3000 points en jeu ici comptent beaucoup.”

Chelsea Tuach (BRB) during the final of the Martinique Surf Pro 2018

L’enjeu était donc de taille, et le spectacle au rendez-vous !
En finale hommes, c’est l’Italien Leonardo Fioravanti qui l’emporte contre l’Américain Nat Young, avec une note quasi parfaite de 9/10. Coté féminin, la Barbadienne Chelsea Tuach s’impose contre l’Australienne Claire “bevo” Bevilacqua. Le Surf Pro de la Barbade étant la prochaine étape des QS, Chelsea Tuach se réjouit de pouvoir représenter le surf caribéen : “Je suis sur un nuage. Je veux surfer pour la Caraïbe et pour tous les Caribéens.”

Leonardo Fioravanti (ITA) Winner of the Martinique Surf Pro 2018

Au delà du seul aspect sportif, le MSP se place également comme un rendez-vous incontournable dans l’agenda touristique martiniquais. Plus de 10 000 spectateurs se sont réunis à Basse-Pointe pour admirer les surfeurs mais aussi pour assister à des animations culturelles, des concerts et un marché artisanal.

event site during Quarterfinals of the Martinique Surf Pro 2018

Le patrimoine local était mis à l’honneur avec des spectacles de bèlè (un mélange de musique et de danse) et des démonstrations de bwa flo (le “surf” traditionnel de Martinique).

expression session of « BWOFLO » during final day of the Martinique Surf Pro 2018

Le co-organisateur Nicolas Clemente explique : “il faut savoir que le surf est une discipline ancrée dans l’ADN des Martiniquais à travers le bwa flo, un surf ancestral qui consiste à chevaucher la mer sur un tronc d’arbre. Historiquement pratiqué par les Amérindiens, il a ensuite été transmis aux esclaves.” Nicolas Clemente voit à travers le MSP une forme de passerelle entre ce surf traditionnel et le surf moderne.
Confiant, il nous expose ses ambitions concernant l’avenir de la compétition :
“Nous avons doublé le format de l’événement avec l’arrivée des femmes et nous espérons à terme passer en QS 6000 voire en QS 10 000. L’événement est de plus en plus populaire, que ce soit chez les locaux et à l’international, donc c’est un bon signe pour la suite !”

Retour sur le Martinique Surf Pro 2018 !

On a eu la chance de vivre la quatrième édition du Martinique Surf Pro ! L'occasion de rencontrer du beau monde dont la surfeuse Alessa Quizon.RDV dimanche matin sur France Ô pour découvrir les coulisses avec Tiga !Crédits images : KroKet Productions / Puzzle Media

Posted by Riding Zone on Thursday, March 29, 2018