Record de température en Sibérie avec 38°C



Un record de chaleur de 38°C a été enregistré samedi dernier dans la ville de Verkhoïansk située au-delà du cercle polaire en Sibérie.

Si l’image que l’on se fait de la Sibérie est plutôt celui d’un décor immaculé de blanc, c’est pourtant loin d’être le cas selon l’emplacement des villes de cette immense province russe. Le climat continental de la Sibérie entraîne naturellement des grosses variations de températures et on a pu à nouveau le vérifier samedi dernier avec un record de chaleur de 38°C enregistré dans la ville de Verkhoïansk, située à 4600 km au nord-est de Moscou (la ville détient un record de -68 °C en hiver…).

Mais ce chiffre de 38°C reste cependant une exception d’autant qu’il a été enregistré dans une localité située au-delà du cercle polaire arctique. C’est d’ailleurs la plus forte chaleur jamais notée par les scientifiques au nord de la planète (Verkhoïansk se trouvent à 67°C de latitude nord). Selon le météorologue de CBS, Jeff Berardelli, un tel chiffre était attendu en 2100 dans la ville de Verkhoïansk et se produit donc avec 80 ans d’avance.

Ces températures anormalement élevées dans la région ont été observées depuis plus d’un mois maintenant et ont provoqué d’importants feux de forêt. Traditionnellement, le phénomène du réchauffement climatique est amplifié en Arctique. Ces températures extrêmes pourraient donc en être une des énièmes conséquences.

Pour des températures plus fidèles à la Sibérie, on vous propose un replay de ce reportage de l’émission Riding Zone tourné sur les pentes enneigées de l’archipel de Svalbard entre la Norvège et le Groenland.