Le skatepark de Vodk près d’Angers est-il illégal ?



Situé à Beaucouzé près d’Angers, le skatepark de Vodk n’est visiblement pas du goût du voisinage. La structure imaginée par le Youtubeur BMX aurait été édifiée sans permis.

C’est un skatepark que vous avez peut-être découvert dans le reportage de l’émission Riding Zone (produite par Puzzle Media) diffusé il y a deux ans. Le célèbre Youtubeur et « BMX Rider » Vodk accompagné d’Amixem avait alors révélé la belle structure qu’il avait construit à l’arrière de son lieu de travail (voir le reportage en intégralité ci-dessous). Problème, d’après un article de Ouest France qui revient sur l’affaire, le skatepark de 270 m² et 30 mètres de long aurait été édifié sans permis.

C’est un voisin de Vodk (assureur de métier) qui a porté l’affaire devant le tribunal administratif de Nantes ce 8 octobre, estimant que la Maire de la ville avait refusé de dresser le procès-verbal d’infraction à la réglementation d’urbanisme. En clair, la Maire aurait dû verbaliser Vodk après avoir constaté la création de l’ouvrage. Le 8 octobre, la rapporteure publique du tribunal administratif a estimé que le skatepark « ne relevait, en tout cas, d’aucune des exceptions mentionnées au Code de l’urbanisme et que la maire était donc tenue de constater l’infraction« . En attendant le verdict des juges (la décision a été mise en délibéré à la fin du mois), Vodk pourrait bien recevoir un procès-verbal de la Mairie qui sera ensuite transmis au tribunal de grande instance.

VodK est revenu vers nous pour nous donner sa version des faits, s’estimant « très surpris des agissement de ce voisin » avec lequel il n’avait pas été en contact jusque-là. Le Youtubeur indique que « la structure n’a jamais nécessité un permis de construire« , comme lui a indiqué à plusieurs reprises le constructeur du skatepark. Qu’elle n’est pas située dans son jardin car il n’habite pas sur place et que l’endroit n’accueille pas de public. Par ailleurs, Vodk estime abusif la plainte du voisin, par rapport à une structure finalement très peu utilisée dans l’année. « Sur une année, on a dû y rouler 15h en tout dans le cadre du tournage de vidéos. Et le week-end, le skatepark est parfois utilisé pour y rouler librement pour le fun. Mais là aussi, on est loin de rider tous les jours non-stop sur la structure.«