Xia Boyu, amputé des deux jambes, accède au sommet de l’Everest à 69 ans



Xia Boyu, presque 70 ans, a réalisé son rêve d’escalader l’Everest malgré de nombreuses tentatives ratées et ses deux pieds manquants.

L’homme faisait partie des meilleurs alpinistes chinois dans les années 70 lorsqu’il s’est fait coincer par une tempête en montagne en 1975. Alors qu’il souffrait surtout du manque d’oxygène, le froid polaire lui a causé plusieurs gelures sur les jambes. En rentrant, il a dû être amputé des deux jambes.

Pourtant, en 2014, il est de retour au pied de l’Everest. Mais à cause des conditions météorologiques, qui ont coûté la vie à 38 personnes entre 2014 et 2016, il se résigne à attendre que le moment soit propice pour son ascension. Après quatre tentatives avortées, il a enfin pu accéder à son moment de gloire cette semaine.

L’année dernière, après des années d’entraînement, il a connu l’angoisse de voir son rêve s’effacer devant ses yeux, après le passage d’une loi promulguée par le gouvernement népalais visant à interdire la montée de l’Everest aux doubles amputés et aux aveugles. Cette interdiction a finalement été levée rapidement, jugée discriminatoire.

Xia Boyu racontait début avril à l’AFP à ce sujet : « J’ai paniqué quand j’ai entendu la nouvelle car cela voulait dire que je ne pourrais pas accomplir mon rêve. Je me demandais comment j’allais pouvoir obtenir un permis de grimper ».

Amputé des deux jambes, il grimpe l'Everest

La cinquième tentative était la bonne.Amputé des deux jambes, Xia Boyu a réalisé son rêve de gravir l'Everest.

Posted by Brut sport FR on Tuesday, May 15, 2018

Un autre double amputé avait déjà atteint le sommet de l’Everest en 2016, mais il n’avait pas emprunté la face népalaise du sommet, la plus compliquée pour les alpinistes. Il s’agissait du néo-zélandais Mark Inglis.