La voile de kite géante pour tirer les cargos testée actuellement



La société nantaise Airseas est en train de tester en conditions réelles sa voile de kite de 500 m² sur un navire affrété par Airbus. Objectif : réduire les émissions carbone du transport maritime.

On le sait, les cargos et porte-conteneurs sont parmi les moyens de transport de fret les plus polluants de la planète. La faute notamment à l’utilisation de l’un des carburants les plus sales au monde, un résidu visqueux du pétrole, lourd et difficile à brûler. C’est dans l’objectif de réduire son utilisation que la société nantaise Airseas a développé une aile de kite géante.

Cette dernière doit pouvoir tracter les cargos. Elle a été installée pour la première fois sur un navire fin décembre (voir vidéo ci-dessous l’installation du bras articulé de 34 mètres qui gère l’aile géante de manière autonome), plus précisément sur un navire affrété par Airbus, qui transporte des tronçons d’A320 entre Saint-Nazaire et les États-Unis. Dans l’utilisation, le capitaine du navire n’a qu’à actionner un bouton pour déployer le mât télescopique et une voile de 500 m2 (à terme, elle devrait en mesurer 1 000).

La voile se déploiera à 200 mètres au-dessus de la surface et sera orientée automatiquement dans la meilleure position pour prendre le vent de la manière la plus efficiente. Airseas affirme pouvoir réduire ainsi la consommation de carburant de 40% et les émissions de CO2 de 20% pour les bateaux qui seront équipés de cette voile. La commercialisation de la voile pourrait intervenir courant 2023 si les essais de cette année son concluants.

© Airseas

Dans le même genre d’initiative, Michelin développe de son côté le système Wisamo, une aile gonflable, rétractable et automatisée s’installant sur des navires marchands et de plaisance. 

Découvrez le reportage de l’émission Riding Zone (produite par Puzzle Media) sur le record du monde du vol le plus haut en kite réalisé par Timothy Pipart.