Des associations envoient plus de 680 boards en Afrique du Sud



La campagne “Can not Steal our Vibes” met 680 planches à profit de jeunes surfeurs africains

Un total de plus de 680 planches de surf se dirigent actuellement vers l’Afrique du Sud grâce à la campagne #CantStealOurVibe menée pendant un mois par la communauté du surf et par les associations Waves for Change, Surfers Not Street Children et les Positive Vibe Warriors. Campagne financée par les frères Gudauskas et Michael February notamment. Elle est la deuxième consécutive pour les frères Gudauskas, qui ont déjà fait partir 300 boards l’année dernière en Jamaïque. Elle a été mise en place afin de remédier aux difficultés de jeunes surfeurs africains à obtenir suffisamment d’équipements de surf. “Il y a tellement de jeunes sans-abris là-bas, et la vie peut être si difficile pour eux », a déclaré Tanner Gudauskas au magasine STAB. « J’espère que cela apportera de l’espoir et quelque chose de positif. Le surf est la preuve que peu importe la couleur de votre peau, d’où vous venez, ou quelle langue vous parlez, vous pouvez surfer. Tout ça peut aider ces enfants à se mettre à l’eau et à avoir l’espoir et le dynamisme que nous offre le surf” a-t-il poursuivit. Dans le même esprit, Surfers Not Street Children est en train d’amasser 15 000 dollars cette année pour continuer à sortir les enfants africains de la rue pour les faire aller dans l’eau. Cet argent financera deux grands projets, l’un d’entre eux sera la construction d’une maison de surf. Pour en revenir à la campagne Can’t Steal Our Vibe, les 680 planches de surf seront mises à profit très prochainement, en espérant que ce geste sera apprécié et donnera le sourire à ces jeunes.

https://www.instagram.com/p/BZ-OoYPloTA/