Interpellés pour avoir tiré au pistolet à billes sur le champion de VTT Maxime Marotte



Plusieurs suspects ont été interpellés cette semaine après que le champion de VTT Maxime Marotte ait été victime de tirs d’airsoft ce mardi 2 avril alors qu’il s’entraînait à Rumilly.

Les individus l’auraient-ils pris pour une bécasse comme les chasseurs qui avaient criblé de plombs un joggeur en décembre dernier. Ce mardi 2 avril, Maxime Marotte, troisième de la Coupe du monde de cross-country l’année dernière, s’est fait tirer dessus au pistolet à billes alors qu’il s’entraînait à Rumilly, en Haute-Savoie.

« On m’a tiré dessus au pistolet à billes aujourd’hui » explique le Français sur facebook. « Route de campagne tranquille, je circulais bien à droite. 4 ou 5 balles dans le dos plus le coude. Merci à ces 3 blaireaux d’avoir quand même respectés les 1m50. (Désolé pour cet animal ainsi que Bernard Hinault qui ont tout mon respect). Je n’ai pas pu relever la plaque et de toute façon ils doivent avoir un casier long comme Milan-San Remo (départ fictif inclus), c’est pas ça qui va changer grand chose ».

Une enquête a été ouverte après que le champion ait porté plainte. Plusieurs suspects ont été placés en garde à vue dans cette affaire.

On m'a tiré dessus au pistolet à billes aujourd'hui. Route de campagne tranquille, je circulais bien à droite. 4 5…

Posted by Maxime Marotte on Tuesday, April 2, 2019

Retour au sport avec le rider VTT freeride Antoine Bizet que l’émission Riding Zone avait rencontré sur la célèbre compétition du Red Bull Rampage.